Enjeux

L’intégrité du parc récréo en péril

En janvier 2022, dans quelques semaines, une coupe forestière de 80 hectares est prévue sur le territoire du parc récréoforestier à Saint-Mathieu-du-Parc dans la zone tampon du Parc National de La Mauricie.

Le projet

Créer une aire protégée à vocation de conservation et de récréotourisme.
Créer une forêt de proximité accessible où la biodiversité prospère et où les  plein aireux  s’en mettent plein la vue.

La Coalition pour la préservation du parc récréoforestier de Saint-Mathieu-du-Parc se veut un regroupement de citoyens et d’organismes ayant pour espoir de pérenniser l’un des derniers îlots forestiers récréatifs de la Mauricie. Cette Coalition est une initiative autonome issue du Mouvement de participation citoyenne de Saint-Mathieu-du-Parc.

Les coupes forestières prévues par le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP) dans des secteurs situés en périphérie des sentiers pédestres et de vélo de montagne du parc récréoforestier (Figure 1) menacent l’intégrité écologique et sociale d’un lieu fréquenté par des milliers de visiteurs chaque année. Le potentiel de développement y serait également grandement affecté tout comme les paysages uniques (Figure 2) entourant les montagnes de ce parc.

Figure 1 : Carte du projet d’aire protégé du Parc récréoforestier de Saint-Mathieu-du-Parc (X. Francoeur, 2021)

Figure 2 : Belvédère du Lac Mongrain – Parc récréoforestier de Saint-Mathieu-du-Parc

Ce mouvement désire rapprocher les citoyens de leur territoire et assurer la protection du territoire et les futurs développements qui le concerne. Il vise également à regrouper tous les clubs, organismes et fédérations dans le travail de consolidation des travaux effectués (débroussaillage de sentiers pédestres et vélo, construction de l’amphithéâtre naturel, trail de ski-do, entretien des voies d’escalade, etc.), une mission réalisée bénévolement depuis de nombreuses années par le mouvement.

Ce parc se caractérise par:

  • 40 km de sentiers de randonnée pédestre comprenant un des plus beaux tronçons du Sentier National
  • 15 km de sentiers de vélo de montagne développés par un organisme à but non lucratif nommé Vélo de Montagne Mauricie (VMM) depuis 2015
  • L’un des plus gros sites d’escalade extérieur de la Mauricie développé par la Fédération québécoise de montagne et d’escalade (FQME)
  • Un amphithéâtre au cœur de la nature
  • Une moyenne de 5000 visiteurs par mois

Plus précisément, grâce à la croissance des arbres, la séquestration du carbone de l’aire proposée est estimée à 922 000 $/an selon les prix affichés sur la bourse du carbone. Quant au secteur dont la coupe est imminente, la valeur du carbone contenu dans les arbres vivants est de 449 500 $, alors que la coupe rapporterait approximativement 375 000$, un montant 16,5% inférieur. Lorsqu’on considère l’ensemble des services écosystémiques de la surface du projet d’aire protégée, c’est une valeur économique de 45,0 M$ par an qui est sauvegardée en évitant les coupes forestières. À ce montant, on doit encore ajouter les retombées économiques locales et régionales liées à l’usage du parc par ses milliers d’usagers annuellement (estimation non disponible lors de la rédaction du présent document).

Le Livre blanc (https://livreblanc.ca) souligne l’importance de protéger ses milieux naturels de grande qualité abritant des espèces floristiques et fauniques vulnérables, dont plusieurs sont présentes dans le parc. De plus, pour la lutte et l’adaptation aux changements climatiques, les grands massifs forestiers du Québec sont primordiaux. La prochaine étape de ce projet à vocation citoyenne est le dépôt officiel d’un plan d’aire protégée tel qu’indiqué par la zone vert pâle sur la carte ci-haut.

Considérant que ce territoire possède une forte valeur écologique, économique et touristique, et qu’il constitue une zone tampon d’importance pour le Parc National de la Mauricie, la Coalition croit qu’il existe des zones forestières plus éloignées des lieux de récréotourisme régionaux pour permettre aux compagnies forestières d’exercer leurs droits de coupe.

Ainsi, la Coalition pour la protection et la conservation du parc récréoforestier de Saint-Mathieu-du-Parc désire obtenir un moratoire concernant les coupes forestières prévues en janvier 2022 pour qu’elle puisse déposer officiellement le projet d’aire protégée.